Thursday, February 5, 2009

Madame Bovary enfin s'abandonna

Il l'entraîna plus loin, autour d'un petit étang, où des lentilles d'eau faisaient une verdure sur les ondes. Des nénufars flétris se tenaient immobilles entre les joncs. Au bruit de leurs pas dans l'herbe, des grenouilles sautaient pour se cacher.
- J'ai tort, j'ai tort, disait-elle. Je suis folle de vous entendre.
- Pourquoi?... Emma! Emma!
- Oh! Rodolphe!... fit lentement la jeune femme en se penchant sur son épaule.
Le drap de sa robe s'accrochait au velours de l'habit, elle renversa son cou blanc, qui se gonflait d'un soupir; et, défaillante, tout en pleurs, avec un long gémissement et se cachant la figure, elle s'abandonna.

Flaubert, Madame Bovary, II, chap.IX

No comments: