Thursday, August 16, 2012

Au café


J’étais en train de lire dans un café et dans une table à côté il y avait un jeune couple en train de s’embrasser. Ils se touchaient les mains et parlaient en sourdine. L’amour est toujours beau à voir, n’est-ce pas ? J’essayais de me concentrer sur mon livre, ce n’était pas facile.
À un moment donné le garçon a dit :
- Je t’aime beaucoup.
Elle a répondu:
- Je t’aime aussi, tu sais ?
J’é
coutais ce qu’ils disaient malgré moi. Je n’ai pas levé la tête de mon livre. Un peu plus tard il a continué :
- Tu me répètes que tu m’aimes, mas je suis toujours inquiet.
Elle a répondu:
- Pourquoi inquiet ? Il n’y a pas de raison. Je t’aime, c’est aussi simple que ça.
Pause. Silence. Ils s’embrassaient à nouveau, tendrement. Un peu après il a repris le dialogue. Il y avait dans sa voix une certaine tristesse :
- Oui, tu le dis souvent. Mais est-ce que tu m’aimes assez pour ne pas aimer quelqu’un d’autre ?
Il a hésité puis il a repris :
- Pour ne pas coucher avec un autre homme, par exemple ?
Elle a répondu tout de suite :
- Je t’aime, c’est sûr, mais il peut arriver que je couche avec quelqu’un d’autre, je ne sais pas. Et toi aussi, non ?
Étonné, j’ai levé la tête et j’ai regardé dans leur direction. Le garçon s’était éloigné de la fille, avait enlevé sa main et était devenu très pâle. Il la regardait mais restait silencieux, abasourdi. Sans rien dire, il s’est levé et il est parti. Elle avait essayé de le retenir, avait pris son bras et allait parler. Mais il s’était libéré, gentiment mais fermement, et ne lui avait pas laissé le temps. Calmement, elle a allumé une cigarette. Elle soutenait sa tête avec ses mains et son regard se perdait dans le vague, comme si elle aussi s’était absentée.

No comments: