Saturday, March 16, 2013

Le vrai et le faux


 
Ce qui est vrai et ce
qui est faux marchent
la main dans la main
sur le sentir qui mène
à la forêt de la confusion.

Une fois arrivés ils
essaient de se séparer,
s’éloignent l’un de
l’autre et s’assoient
par terre à méditer.

La forêt les a accueilli,
un peu mécontente de
leur arrivée. Mais
elle a cru, après,  que
tout s’arrangerait pour

le meilleur et qu’elle
en profiterait aussi.
Ils sont restés là,
le vrai et le faux,
assis pendant des

heures à essayer
de pénétrer les
profondeurs de leur
propre désarroi. Puis
ils se sont fatigués de

ne pas arriver à une
conclusion, le désespoir
les a envahis. Ils se sont
levés, se sont regardés,
se sont rapprochés, se

sont donné la main
comme auparavant.
Ils avaient compris :
ils ont besoin l’un de
l’autre, rien ne peut

pour le moment
les séparer. Tant pis.
Et ils sont repartis
sur le sentier qui
mène à la ville, leur
troublante demeure.

No comments: